Mot de la Présidente

 

Chers collègues,

L’automne est sans aucun doute la saison par excellence dans le domaine municipal. La rentrée est d’ailleurs souvent associée à une période d’effervescence pour l’évaluateur municipal avec les dépôts de rôle, la production de nos médianes et les ultimes réponses d’évaluateur.

L’agglomération de Montréal et la ville de Lévis ont d’ailleurs déposé de nouveaux rôles cette année, ce qui a fait couler beaucoup d’encre et alimenté les discussions.

À l’heure où l’information circule rapidement et où la population est de plus en plus informée, il est par contre malheureux de constater que notre profession et notre travail sont encore mal compris, parfois délibérément.

En effet, dans la foulée de la recherche de sensationnalisme, certains médias contribuent d’ailleurs à obscurcir le paysage en véhiculant des informations erronées. L’AEMQ a donc décidé d’agir en amont et de travailler à accroître la disponibilité de l’information et la visibilité de l’Association en général.

Dans ce contexte, l’excellence que nous mettons dans notre travail est cruciale pour établir les bases d’une relation de confiance avec des propriétaires fonciers et le public en général. À cet effet, le recours aux technologies est de plus en plus important ainsi que notre capacité à s’adapter aux changements.

Nous devons mettre nos efforts aux bons endroits et saisir l’opportunité de repenser nos façons de faire pour valoriser le travail à valeur ajoutée. À cet égard, votre conseil d’administration est interpellé et s’assure de faire les représentations nécessaires afin de faire évoluer notre domaine d’affaires.

Parmi les actualités de l’automne, un autre sujet m’est cher. Il s’agit de la confidentialité de nos données. Avec le récent scandale relatif à la fuite de données chez Desjardins, le sujet commande une réflexion pour nous qui détenons une multitude de données dont certaines sont assez sensibles.

En effet, nos bases de données sont très attrayantes pour tous ceux qui souhaitent développer des applications reliées au territoire ou à l’immobilier, notamment. Les données sont une matière première très recherchée avec l’arrivée de moyens techniques puissants de stockage des renseignements tels que l’infonuagique et l’utilisation routinière d’internet dans tous les aspects économiques de notre société.

J’ai discuté avec plusieurs d’entre vous et j’ai entendu que les demandes d’accès à nos données sont en progression un peu partout au Québec. Personnellement, je ressens une pression pour le partage des données et l’interprétation que l’on peut faire de la Loi sur la fiscalité municipale n’est pas toujours claire. L’AEMQ a donc décidé de se pencher sur la question et nous vous reviendrons au cours des prochains mois avec les résultats de nos recherches sur le sujet.

En terminant, je vous laisse sur quelques statistiques des rôles déposés récemment par Montréal et Lévis.

Je vous souhaite un bel automne et je vous invite à nous faire part de vos commentaires sur les articles de votre Faisceau.

Alexandra Boivin, É.A.
Présidente de l'A.É.M.Q



Statistiques dépôt de rôle de la ville de Lévis

Le dépôt du rôle 2020-2021 et 2022 permet de constater que l’assiette fiscale de la ville de Lévis s’est accrue légèrement depuis le dépôt des rôles 2017-2018-2019, en octobre 2016. En effet, la croissance de l’assiette résultant de l’évolution des valeurs immobilières est de 2,7% par rapport aux valeurs du rôle précédent. La valeur totale des 58 191 unités d’évaluation inscrites au rôle d’évaluation atteint 20,6 G$.

Faits saillants




Statistiques dépôt des rôles de l’agglomération de Montréal

Faits saillants

La valeur totale des 488 683 unités d’évaluation inscrites aux rôles 2020‐2021‐2022 de l’agglomération de Montréal atteint 384,5 G$. Cela représente une croissance de l’assiette fiscale de 57,7 G$ depuis le dépôt des rôles 2017‐2018‐2019, dont la valeur totale était de 326,8 G$. La variation des valeurs au rôle liée à l’évolution des valeurs immobilières, du 1er juillet 2015 au 1er juillet 2018, est de l’ordre de 13,7 %.